Podcasts

Changement climatique, révolution numérique, villes inclusives…

Face à tous ces enjeux, l’ingénierie conçoit et développe des solutions !
Pour les faire connaître plus largement, Syntec-Ingénierie lance Le sens des idées, une collection de podcasts qui donne la parole aux femmes et aux hommes qui travaillent dans l’ingénierie.
Chaque mois, partez à la rencontre de professionnels qui mettent la technologie au service des grands transitions.

Découvrez leur métier, leur passion et les défis qu’ils relèvent au quotidien.

 

CLIMAT – France Bakkar, responsable d’activité climat

France Bakkar entre en 2015 chez Egis, groupe français de conseil et d’ingénierie. Urbaniste de formation, elle y travaille comme responsable d’activité climat. !
L’une de ses plus grandes fiertés : avoir mené l’étude Paris change d’ère.
“L’idée c’était de montrer que Paris neutre en carbone en 2050, cela pouvait être possible. Mais que pour cela, il fallait se lancer tout de suite, de manière assez radicale et embarquer tout le monde !”

 

FÉMINISATION – Salomé Senckeisen, ingénieure DET

Salomé Senckeisen, 30 ans, est ingénieure DET chez Arcadis, une entreprise d’ingénierie
Son message pour les jeunes filles : “Osez, au départ ! Osez vous engager dans des filières qui sont masculines. Et ensuite, persévérez. Moi, aujourd’hui je suis épanouie et je ne rêverai de faire aucun autre métier.”

COVID-19 – Bastien Ringès, ingénieur engagé imprime en 3D des visières solidaires

Bastien Ringès est ingénieur en énergétique et fluides dans le domaine du bâtiment pour le groupe d’ingénierie EKIUM. Dans la lutte contre la propagation du Covid-19, Bastien souhaite se rendre utile. Il lance l’antenne “Visières solidaires” dans la région de Marseille. L’objectif : imprimer en 3D des visières de protection et les fournir aux personnels soignants mais aussi à toutes les professions qui en ont besoin.
“Je me suis demandé depuis le début du confinement comment je pouvais être le plus utile possible. Je me suis rarement senti aussi utile et à ma place dans ma vie. C’est vraiment quelque chose dont je suis fier.”

COVID-19 – Tom Lerouge, directeur de l’Innovation et du développement invente un système d’aide à la respiration à construire chez soi

Tom Lerouge est directeur de l’Innovation et du développement du groupe Edeis. Dans la lutte contre la propagation du Covid-19, Tom et d’autres ingénieurs de son équipe souhaitent créer un système d’aide à la respiration utilisable tout de suite et par tout le monde. L’objectif : prendre en charge les malades à un stade intermédiaire et désengorger les hôpitaux.
“Aujourd’hui, les entreprises se doivent d’être solidaires et mobilisées. Dans les grandes difficultés, il y a toujours des belles choses qui ressortent. Aider son prochain est l’une des choses les plus importantes qui existent. Quand le projet a commencé a naître, j’ai voulu m’y consacrer à 100% et je me suis promis qu’il fallait que ça sorte et rapidement.”

 

SANTÉ & INNOVATION – Antoine Mondillon, ingénieur électronique redonne de la mobilité aux patients tétraplégiques

Antoine Mondillon, 23 ans est ingénieur électronique à Expleo. Dans le cadre d’une mission pour Clinatec, il travaille à redonner de la mobilité à des patients tétraplégiques.
“Je travaille sur un très beau projet, très humain, très concret. Le but du projet est de redonner de la mobilité à des patients tétraplégiques. Ça fonctionne grâce à des implants qui vont capter l’activité électrique au niveau du cortex moteur afin de piloter un exosquelette. La 1re fois que l’exosquelette a marché, c’était un peu comme le premier pas sur la lune d’Armstrong.”

SPORT & PERFORMANCE : Mounir Akbache, ingénieur manager et athlète de très haut niveau

Mounir Akbache, 34 ans, est ingénieur chef du service Routes Essais et Matériaux à Ginger CEBTP et sportif de très haut niveau.
“Je suis un peu un chef d’orchestre. Mon rôle, c’est de faire en sorte que la machine tourne. J’adore l’aéronautique, j’adore les avions. Il y a des contraintes d’exploitation et des règles de sécurité qui sont très rigides. C’est stressant mais c’est ce qui fait que ça a son charme. Je recherche l’adrénaline, oui.”

INTERNATIONAL – Maxime Vioulac, chef de projet automobile en Russie

Maxime Vioulac, 33 ans, est chef de projet industriel dans le secteur automobile. Il travaille chez SEGULA Technologies en Russie.

“Les enjeux environnementaux vont chambouler l’industrie automobile, ce qui est pour un ingénieur assez intéressant ; puisque cela veut dire des nouveaux challenges et des nouvelles possibilités de développer des concepts différents.”

ENVIRONNEMENT -Julie Savignac, ingénieure, lutte contre les micropolluants

Julie Savignac, 37 ans, est ingénieure projets au sein de la direction Recherche & Innovations d’Antea Group, une société d’ingénierie environnementale. Son travail : réduire les micropolluants présents dans la plupart des cours d’eau.
“C’est vraiment hyper enrichissant de se dire qu’on est une toute petite brique dans le domaine de l’environnement et de la santé publique. Et même si notre participation est minime, ça permet de participer à la construction de cet édifice-là.”

DÉVELOPPEMENT DURABLE – Mylène Princet-Heyd déploie la stratégie environnementale de son entreprise

Mylène Princet-Heyd, 36 ans, est responsable du système de management intégré pour la région Nord-Est à Ingérop. Elle fait partie d’ID’Lab, un groupe de travail chargé de répondre au déploiement concret de l’engagement environnemental de l’entreprise d’ingénierie.

Plus d’informations sur : www.avenir-ingenierie.fr

Collection de podcasts financée et pilotée par Atlas selon des axes de coopération définis dans la convention signée avec le Ministère de l’Education Nationale et de la Jeunesse et le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation avec le concours des fonds collectés au titre de la taxe d’apprentissage.