Podcast de l'année 2021

HYDROGÈNE ET INTERNATIONAL - Sylvain Cabanel conçoit la station-service du futur

Sylvain Cabanel, 44 ans, est Directeur des opérations internationales à Artelia. Après un diplôme d’ingénieur aux Arts et métiers - filière matériaux et environnement – et un master en management de projets internationaux à l’ESCP, il est parti travailler à l’étranger durant de nombreuses années. Devenu Franco-Australien, il est aujourd’hui revenu vivre en région parisienne. Dans le cadre d’une alliance avec un grand pétrolier, il travaille avec son équipe et 9 autres pays à construire des stations-service de toutes sortes, et notamment des nouvelles stations d’hydrogène. « Faire partie de ceux qui clairement sont sur les nouvelles thématiques de l’énergie en France et de la transition énergétique : sur l’hydrogène, sur les éoliennes flottantes, sur les électrolyseurs, sur le solaire… je trouve que c’est merveilleux. […] Aujourd’hui, être dans l’énergie c’est, je pense, là où il faut être. C’est passionnant de voir qu’on parlait des trains hydrogène et ça y est, c’est une réalité… Le changement est devant nous ! »  

NEUTRALITÉ CARBONE - Jean-Baptiste Débonnaire accompagne les territoires vers la neutralité carbone

Jean-Baptiste Débonnaire, 37 ans, est Directeur adjoint de l’unité Bâtiments & Territoires de Tractebel. Il y encadre une équipe d’une trentaine d’ingénieurs, architectes et urbanistes… Diplômé d’un DUT et d’une licence en physique à Caen, d’un diplôme d’ingénieur de l’école des métiers de l’environnement à Rennes et d’un master recherche de l’école des mines de Saint-Étienne, il se consacre notamment à accompagner les territoires vers la neutralité carbone. « Tout ce qu’on essaie de faire, c’est vraiment au service de la neutralité carbone. Il n’y a jamais une seule solution, on peut mettre l’accent sur les transports, la mobilité, l’énergie, le bâtiment. On définit cette feuille de route avec les maîtres d’ouvrage et on s’intègre dans une démarche vertueuse : elle n’est pas moralisatrice, c’est une démarche d’accompagnement, de pérennité et de conseils. »

DÉVELOPPEMENT DURABLE - Julien Grimaud réduit l'impact environnemental des entités et des projets

Julien Grimaud, 40 ans, est responsable du pôle climat et performance environnementale du bureau d'études Seureca de VEOLIA. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand, il travaille à réduire l’impact environnemental d’une entité ou d’un projet. Après avoir étudié les grandes catégories d’émissions et d’impacts, il identifie les différents leviers d’actions et conçoit des solutions sur mesure. « Ce qui m’a beaucoup marqué, c’est lorsque je suis revenu à La Réunion plusieurs années après, et que j’y ai vu l’impact de l’urbanisation. […] J’ai compris qu’il fallait essayer d’apporter ma pierre à l’édifice. Ce qu’il faut, c’est accompagner ce genre de développement pour avoir le moins d’impact possible. »  

NUCLÉAIRE - François Martin travaille à la construction de l’EPR d’Hinkley Point C

François Martin est directeur de l’activité nucléaire du groupe Egis. Avec ses équipes, il se consacre notamment à l’EPR d’Hinkley Point C, l’un des projets de construction les plus importants d’Europe. “En France, la question du nucléaire est une question assez clivante. […] Je pense qu’il va revenir dans le débat avec la question du climat. On va essayer je pense, j’espère, de peser les avantages et inconvénients et se rendre compte, en particulier pour un pays comme la France qui a un réel savoir-faire, une réelle compétence de formation, d’ingénieurs, que c’est un atout. C’est un atout dans un pays comme la France qui maîtrise cette technologie. »

PRÉSERVATION DU LITTORAL - Elsa Henry, cheffe de projet hydraulicienne

Elsa Henry, 33 ans, est ingénieure cheffe de projet hydraulicienne chez Antea Group. Diplômée de l'École Nationale Supérieure de l'Énergie, l'Eau et l'Environnement à Grenoble, elle travaille sur toutes les problématiques liées à l'eau de surface. Depuis janvier, elle est chargée, avec son équipe, de préserver le littoral de 9 communes de la Manche, via un Plan de Prévention des Risques Littoraux. Pourquoi elle aime son métier ? "J'aime bien l'aspect naturel : tout ce qui est cours d'eau, inondations, pluie... allié à des calculs plus scientifiques ou de la gestion du territoire. Ça allie la science à quelque chose de naturel. C'est un bon combo. [...] Et on apprend en travaillant."

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE – Gabriel Bouahom, chargé d’opérations

Gabriel Bouahom, 27 ans, est ingénieur chargé d'opérations chez setec organisation, filiale du groupe setec. Diplômé de l'École Centrale de Lyon, il travaille sur un projet de rénovation énergétique de logements sociaux. Un projet capital, alors qu'en France 7 millions de logements sont encore mal isolés.
"En travaillant sur ce projet, on est particulièrement impliqué dans un secteur qui a un enjeu fort pour les problématiques climatiques. C'est quelque chose que je voulais ressentir dans mon métier. Je voulais contribuer à des projets qui, pour moi, vont dans le bon sens, sont vertueux sur un plan environnemental et sur la transition énergétique."
Plus d'informations sur : www.avenir-ingenierie.fr
Collection de podcasts financée et pilotée par Atlas selon des axes de coopération définis dans la convention signée avec le Ministère de l'Éducation Nationale et de la Jeunesse et le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation avec le concours des fonds collectés au titre de la taxe d'apprentissage.

AÉRONAUTIQUE & SCIENCE-FICTION – Christian Forestier, directeur général d’Apsys

Christian Forestier, 60 ans, est directeur général d’Apsys, filiale du groupe aéronautique Airbus. Diplômé d’un doctorat en robotique, il travaille avec ses équipes sur de nombreux projets d’innovation, dont l’avion décarboné, challenge technologique prévu pour 2035.
« Il faut que l’aérien fasse aussi sa révolution et devienne un secteur proche de 0 émission. Ce sont des projets qui sont pour nos équipes extrêmement intéressants parce qu’on reprend l’ensemble des études de fiabilisation et de sécurisation de l’avion depuis quasiment la feuille blanche. Ces avions seront propulsés non plus par du kérosène mais par de l’hydrogène […] C’est un projet qui va nécessiter des technologies complètement innovantes, à la fois vis-à-vis des systèmes propulsifs, du stockage de l’hydrogène dans l’avion, de la géométrie de l’avion lui-même, des matériaux qui vont être utilisés… »

SANTÉ – Xavier Lannuzel accompagne les politiques de santé publique à l’international

Xavier Lannuzel, 42 ans, a une formation de pharmacien et est diplômé de l’ESSEC. Aujourd’hui, il est directeur du CREDES, filiale du groupe GINGER, spécialisée dans le conseil en santé publique à l’international. Il travaille notamment sur le projet Promekin, réalisé avec Médecins du Monde, qui consiste à accompagne deux maternités dans la banlieue de Kinshasa en République démocratique du Congo pour réhabiliter les infrastructures et faire de la sensibilisation auprès des populations. “On fait un métier vraiment passionnant et tellement complexe et complet qu’on ne se pose pas la question de savoir si on va s’ennuyer. Aujourd’hui, je travaille dans un métier qui a du sens car aujourd’hui ce qu’on vise, c’est améliorer l’état de santé des populations.”

EADERSHIP AU FÉMININ – Camille-Léa Passerin agit pour un leadership plus inclusif

Camille-Léa Passerin est Directrice Conseil & Stratégie au sein de Suez Consulting. A seulement 35 ans, elle siège au comité de direction et est à la tête d'une équipe de 50 personnes. Elle dirige les activités de conseil dans les stratégies énergie et climat qui visent notamment à accompagner clients publics et privés dans leurs stratégies bas carbone. "J'aime beaucoup ce leadership non directif, qui semble beaucoup plus inclusif [...] J'ai eu la chance d'avoir au moins deux managers femmes dans mon parcours qui m'ont beaucoup inspirée et beaucoup accompagnée. [...] Ma responsabilité, du coup, c'est de garder la porte bien ouverte et d'aller aspirer d'autres jeunes femmes pour atteindre les objectifs d'avoir beaucoup plus de parité aux fonctions à responsabilité." PODCAST - Camille-Léa Passerin agit pour un leadership plus inclusif

CLIMAT – Valentin Trollé travaille à améliorer la performance énergétique et environnementale des bâtiments

Valentin Trollé est directeur général de l’agence CHABANNE. Avec ses équipes, il travaille à améliorer la performance énergétique et environnementale des projets et notamment des bâtiments. Une expertise particulièrement d’actualité, alors que le projet de loi Climat et Résilience arrive en examen à l'Assemblée. « La démarche qui a été menée lors de la Convention Citoyenne pour le Climat me rend hyper optimiste. Un échantillon de gens représentatifs du pays se sont posé des questions hyper compliquées. Ça a fini de confirmer le fait que l’environnement est l’affaire de tous. On est tous capable de comprendre, on est tous capable de participer, et à quelque niveau que ce soit. »

SANTÉ – Vincent Dalbies, consultant senior dans le secteur des sciences de la vie

Vincent Dalbies, 41 ans et père de trois enfants, est ingénieur en industrie pharmaceutique à Assystem. Si ses missions sont très variées, depuis la crise sanitaire il travaille en priorité sur le développement de vaccins pour lutter contre la Covid-19. "Quand on travaille sur le secteur de la santé et du vaccin dans cette période-là, c'est à la fois stimulant, responsabilisant, grisant. Ce métier me permet de découvrir en permanence de nouveaux sujets de travail, de nouvelles problématiques. [...] Il alimente ma curiosité au quotidien, à la fois sur une composante technique, mais également sur une composante humaine très forte me bouge au quotidien."