Clôture des négociations de branche par la signature de quatre textes !

Par l’intermédiaire de la Fédération Syntec, Syntec-Ingénierie signe 4 accords qui apportent des avancées sociétales inédites pour les entreprises et les salariés de la branche.

A noter tout particulièrement :
🔸 la révision de l’accord durée du travail sécurise un droit à la déconnexion et accroît le nombre de cadres pouvant bénéficier du forfait jours ;
🔸 l’accord relatif à l’organisation hybride du travail en entreprise pose les grands principes du télétravail et souligne l’importance d’une bonne conciliation des temps professionnels et personnels ;
🔸 l’avenant à la convention collective portant sur le travail dominical et les jours fériés octroie une rémunération avec une majoration de 100% ;
🔸 l’accord relatif à l’interruption spontanée de grossesse accorde une autorisation d’absence de 2 jours à la femme ainsi qu’à son conjoint ou sa conjointe sous réserve d’être également salarié(e) d’une entreprise de la branche. Un droit nouveau, qui s’inscrit dans la droite ligne de la charte de l’ingénierie pour la mixité, initiée par la profession il y 2 ans.

Compétitivité avec le recours facilité au forfait jours, attractivité avec le socle minimum sur le télétravail et acquisition de nouveaux droits avec l’accord sur l’interruption spontanée de grossesse… Syntec-Ingénierie salue ces accords porteurs d’avancées pour les entreprises et les salariés de l’ingénierie.

Dans la continuité du flash social, adressé le 3 janvier dernier et dont le contenu est réservé aux RH des entreprises adhérentes, la commission sociale du 11 janvier a largement été consacrée à la présentation du contenu de ces textes et leurs impacts au sein de l’entreprise.

Consultez ici le flash social du 3 janvier 2022.

Vous n’êtes pas adhérent ? Contactez-nous !
Plus d’informations : Laurie El Kaliobi / l.el-kaliobi@syntec-ingenierie.fr