Page 10 - Ingenierie_et_Projets_102
P. 10

DÉVELOPPER LES INFRASTRUCTURES VITALES




         SETEC                                                d’innovation technique particulière, on va privilégier les matériaux
                                                              disponibles sur place comme le bois, favoriser le réemploi. C’est
        RWANDA, UN PONT POUR                                  surtout pour nous la possibilité de revenir aux fondamentaux du                      / Ingénieurs
        SAUVER DES VIES                                       métier d’ingénieur qui est d’apporter des solutions » explique Pascal                / Business Managers
                                                              Blachier. « Ce n’est pas un simple projet théorique, conçu sur écran
                                                              dans le confort d’un bureau. C’est avant tout une aventure humaine                   / Fonctions support
         ADEPTES DE LA LOW TECH, ILS SONT                     qui exige le dépassement de soi pour se confronter aux réalités d’un
                                                              chantier dans un contexte africain » ajoute Lio Picard.
         UNE DIZAINE CHEZ SETEC À PASSER DE
         LA THÉORIE À LA PRATIQUE POUR ALLER                   UNE EXPÉRIENCE DE VIE PLUS QU’UN
         CONSTRUIRE UN PONT PIÉTON AU PAYS                     SIMPLE CHANTIER
         DES MILLE COLLINES ET CHANGER LA VIE
         DE QUELQUES MILLIERS D’HABITANTS.                    Toute l’équipe fera le déplacement au Rwanda en janvier 2019 pour
                                                              participer au chantier qui va durer une dizaine de jours. Logistique,
                                                              sécurité, expertise technique… chacun a déjà reçu une mission précise.
        Quand les pluies viennent gonfler les eaux de la rivière Rukarara,   En amont, Bridge to Prosperity propose des ponts « modèles »   Un seul mot de vous peut vous
        les 7 000 habitants de Gahunga et Jenda sont coupés du monde. Il   suspendus ou filaires, et négocie l’implantation avec le gouvernement
        n’y a pas de pont pour traverser, ceux qui s’y risquent le font au péril   rwandais. Pour la logistique, l’équipe pourra trouver des réponses   ouvrir un monde d’opportunités
        de leur vie. Impossible dans ces conditions de se rendre au marché   dans le carnet de bord fourni par Bridge to Prosperity, l’équivalent
        voisin  pour vendre  ou  acheter  des  marchandises,  les  enfants  ne   du « guide du routard de la construction des ponts au Rwanda ».
        peuvent plus aller à l’école et les malades n’ont plus accès au centre   Les travaux de terrassement seront terminés en fin d’année pour
        de soins. Construire une passerelle changerait la vie de cette petite   pouvoir ensuite installer les piles du futur pont. En janvier, tout le
        communauté,   confinée                                                                  monde sera sur le
        six  mois  de  l’année.                                                                 terrain en espérant
        L’association américaine       Ce projet est pour nous surtout la possibilité de revenir   que la météo y mettra
        Bridge to Prosperity monte  aux fondamentaux du métier d’ingénieur qui est d’apporter   du sien. Les ingénieurs
        régulièrement des projets   des solutions.                                              et collaborateurs de
        de ce  type. Mais elle a                                                                setec   apporteront
        besoin de ressources et de                                                              leur    savoir-faire,
        compétences. Cette fois, ce sont les ingénieurs et collaborateurs de   mais ils savent déjà que dans cette relation d’échange, eux aussi
        setec qui ont répondu présents.                       vont beaucoup apprendre au contact des habitants avec qui ils
                                                              vont partager plus qu’un simple chantier. Le retour d’expériences
         REVENIR AUX FONDAMENTAUX                             permettra aussi à Bridge  to Prosperity de mieux préparer ses
                                                              prochaines réalisations. Le groupe setec finance le pont et toute
        Le choix de cette équipe d’une dizaine de personnes ne doit rien au  l’entreprise pourra suivre cette formidable aventure grâce à un
        hasard. Elle a gagné, avec son projet low tech, le concours lancé  blog, au réseau social interne et à un film tourné sur place.
        par setec pour ses 60 ans. « C’est un ouvrage qui ne demande pas
















                                                                                                                                                                          Retrouvez tous nos postes sur

                                                                                                                                                                          ALTENRECRUTE.FR










                                                     © Shutterstock

                                                                                                                                                                                       STIMULATING INNOVATION

     10                                                                                                 © Shutterstock
   5   6   7   8   9   10   11   12   13   14   15