Syntec-Ingénierie, signataire du plan BIM 2022 salue un dispositif favorable à la digitalisation du bâtiment

Syntec-Ingénierie, signataire du plan BIM 2022 salue un dispositif favorable à la digitalisation du bâtiment

Officiellement lancé par Julien Denormandie jeudi 15 novembre, le plan BIM 2022 a pour vocation de généraliser le numérique dans le bâtiment.

Syntec-Ingénierie salue le dispositif, qui pose des conditions favorables à la mise en place du BIM (Building Information Modeling) dans le bâtiment et a vocation à prendre la suite du Plan de Transition Numérique du Bâtiment (PTNB). BIM 2022, tout comme le PTNB, vise à faciliter la transition vers le numérique de l’ensemble des acteurs de l’acte de construire, et en particulier les PME et TPE. Les bénéfices du BIM sont maintenant admis par tous : il engendre des gains considérables en phase de production et d’exploitation et minimise les risques d’erreur. Son utilisation est clé pour que la filière de la construction, la moins digitalisée après l’agriculture, prenne dans sa totalité le virage du numérique et en fasse profiter l’ensemble de ses clients, des concitoyens et des usagers.

Syntec-Ingénierie invite néanmoins les pouvoirs publics à aller plus loin et propose d’élargir le dispositif à l’ensemble du secteur de la construction, en incluant les infrastructures et la ville. Des obligations réglementaires progressives pourraient également être envisagées pour favoriser la mise en œuvre du BIM dans tous les projets de construction. Syntec-Ingénierie avait déjà formulé des propositions en ce sens lors des élections.

Consulter le plan BIM 2022.

Plus d’informations : Anne Zimmermann / a.zimmermann@syntec-ingenierie.fr