Projets-phares
Tracteurs-autonomes

Une jeune ingénieure qui prépare l’avenir vers les tracteurs autonomes
 Bertrandt

© Bertrandt
Passionnée d’électronique, Anaëlle, ingénieure d’études systèmes chez Bertrandt, développe des fonctions embarquées destinées aux engins agricoles qui, comme les automobiles, pourront bientôt fonctionner sans pilote.

Cette jeune Guyanaise rêvait de spatial. La proximité de la station de Kourou, n’y est sans doute pas étrangère. L’ingénierie était donc la voie à suivre, d’autant qu’Anaëlle, plutôt motivée par les disciplines scientifiques, se sentait attirée par l’électronique et la mécatronique. « C’est pour cela que j’ai choisi l’école d’ingénieur de Bordeaux, sans trop savoir quels pourraient être les débouchés par la suite ». Le hasard, comme souvent, a bousculé les projets initiaux de la jeune étudiante. Elle travaille aujourd’hui sur les fonctions embarquées, non pas d’engins spatiaux, mais de machines agricoles chez Bertrandt. Et elle est ravie ! « Comme pour les automobiles, l’évolution des tracteurs s’oriente toujours vers plus d’autonomie et d’automatisation, que ce soit au démarrage à distance du véhicule ou pour le manœuvrer dans les champs sans conducteur » explique Anaëlle. Elle assure la conception et la spécification des fonctions embarquées selon une approche MDB (Model Based Design) qui permet de modéliser le système pour pouvoir tester les choix techniques et procéder à des simulations avant validation. « L’électronisation des engins agricoles est en pleine croissance. Il y a beaucoup à faire et j’ai la chance de pouvoir travailler pour un client, dont la marque est considérée comme premium » estime Anaëlle, qui trouve dans cette expérience l’opportunité d’acquérir de nouvelles compétences qui pourront être utiles dans tous les secteurs. La jeune ingénieure s’épanouit dans les opérations techniques dont elle a la responsabilité. Elle apprécie aussi le travail en équipe qui permet, grâce aux échanges et aux challenges techniques, d’avancer plus vite et d’aller plus loin.