Projets-phares
Intown

Une nouvelle identité pour Intown
 Ingerop

© Agences d’architecture Anthony Béchu et François Leclercq
Cet immeuble tertiaire des années 80 était devenu obsolète face aux attentes d’utilisateurs qui évoluent. La restructuration a changé la donne en proposant un espace de travail de qualité.

Cours intérieures végétalisées, terrasse panoramique, espaces lumineux, services de restauration et de conciergerie, Intown propose sur 21 300 m2 à ses occupants, les services généraux de la Banque de France, un environnement de travail de qualité. Construit dans les années 80, ce bâtiment tertiaire situé à proximité de la gare Saint-Lazare était autrefois occupé par la SNCF. Cédé à SCOR Investment Partners, il a fait l’objet d’un vaste chantier de réhabilitation confié à Bouygues Immobilier en partenariat avec les architectes Anthony Béchu et François Leclercq. Retenue comme entreprise d’ingénierie, Ingérop a également assuré la mission de maîtrise d’œuvre d’exécution. « L’édifice, pourtant pas très ancien, était devenu obsolète. Compte tenu de l’évolution des besoins et des usages, les chantiers de rénovation de ce type vont se multiplier » observe Ludovic Vaz, directeur du pôle projet, direction bâtiment et équipement d’Ingérop. L’enjeu pendant le chantier d’Intown, inséré dans un tissu urbain particulièrement dense, dans le 9e arrondissement de Paris, était de maîtriser la sécurité et les flux, d’autant qu’un parking en sous-sol restait opérationnel. Autre défi pour l’ingénierie, trouver des solutions pour améliorer la qualité de ces espaces à réaménager. La nouvelle enveloppe du bâtiment garantit une efficacité thermique plus performante et les aménagements intérieurs privilégient la lumière naturelle. « Pour bénéficier de plus grandes hauteurs sous plafond nous avons renoncé à installer des gaines de ventilation sous de faux plafonds. La solution retenue, et conçue spécifiquement pour cet immeuble, est celle d’un dispositif qui permet de prendre et de rejeter l’air directement par la façade » explique Ludovic Vaz. Les équipements techniques ont été positionnés de façon à permettre l’aménagement d’une terrasse panoramique sur le toit avec vue à 360° sur Paris. « La modularité des espaces est devenue une priorité dans l’immobilier tertiaire aujourd’hui. Il est donc essentiel de proposer des solutions au niveau des installations techniques qui rendent possibles différents scénarios d’occupation des lieux » conclut Ludovic Vaz.