Alten

Un satellite pour détecter les sursauts gamma de l’Univers

<p>Un satellite pour détecter les sursauts gamma de l’Univers</p>

Un satellite pour détecter les sursauts gamma de l’Univers

L’équipe ALTEN est photographiée en train de manipuler la caméra du télescope MXT du satellite SVOM. De gauche à droite, les ingénieurs ALTEN : Pierre Magot, Cyril Campistrous, Raphaël Métois. En mission pour le CNES, ils ont participé à l’intégration électrique et à la validation fonctionnelle des instruments.

La mission SVOM (Space-based multi-band astronomical Variable Objects Monitor) est une mission franco-chinoise consacrée à l’étude des sursauts de rayons gamma générés, par exemple, par les explosions ou fusions des étoiles les plus massives et lointaines de l’Univers. Le satellite SVOM sera doté de 4 instruments dont 2 conçus et réalisés par la France : une caméra X et gamma (ECLAIRs), et un télescope à rayons X de basse énergie (MXT). Quand un sursaut gamma sera détecté par ECLAIRs, le satellite se réorientera très rapidement (en quelques minutes) pour compléter les observations avec les autres instruments. L’information sera également transmise au sol en moins d’une minute afin que le sursaut soit étudié par des télescopes robotiques dédiés, puis par les grands télescopes optiques des observatoires.

La mission est le fruit d’une collaboration de deux agences spatiales nationales, la CNSA (China National Space Administration) et le CNES (Centre National d’Études Spatiales) avec les contributions principales des laboratoires de l’Institut de recherche sur les lois fondamentales de l’univers (Irfu) et de l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie (IRAP) pour la France et de l’Observatoire Astronomique National (NAO) et l’Institut de Hautes Énergies de Pékin (IHEP) pour la Chine.

La photo a été réalisée pour le CNES en 2021 par Thierry De Prada.

ALTEN – Intégration de la caméra du télescope SVOM MXT
© CNES/DE PRADA Thierry, 2021