Agence Nationale de Cohésion des Territoires : le Sénat adopte un amendement porté par Syntec-Ingénierie en défense de la profession

Agence Nationale de Cohésion des Territoires : le Sénat adopte un amendement porté par Syntec-Ingénierie en défense de la profession

Le 2 octobre dernier, le sénateur Jean-Claude Réquier a déposé une proposition de loi portant création de l’Agence Nationale de Cohésion des Territoires (ANCT). Cette agence, chargée de lutter contre les fractures territoriales, est appelée à jouer un rôle de guichet unique en mobilisant et coordonnant les moyens en ingénierie des opérateurs de l’État, au profit des collectivités locales. Si Syntec-Ingénierie soutient pleinement la nécessité d’accompagner le développement et la réalisation de projets de territoire, elle souligne la nécessité de préserver la capacité d’intervention des entreprises privées d’ingénierie, qui sont essentiellement des PME et TPE, au service des collectivités locales.

À ce titre, Syntec-Ingénierie a élaboré différentes propositions auprès des parlementaires. Nous saluons l’adoption de l’amendement par le Sénat, ayant reçu l’avis favorable du Gouvernement, qui prévoit que « l’ANCT mobilise une offre d’ingénierie publique ou privée adaptée aux porteurs de projet et apporte un concours humain et financier aux collectivités territoriales et à leurs groupements… ».

Syntec-Ingénierie restera mobilisée dans le cadre de l’examen parlementaire de la proposition de loi à l’Assemblée nationale, pour s’assurer d’un dialogue efficace entre les acteurs publics et privés de l’ingénierie dans le cadre de l’Agence Nationale de Cohésion des territoires.

Pour en savoir plus sur la prise de position de Syntec-Ingénierie

Plus d’informations : Anne Zimmermann / a.zimmermann@syntec-ingenierie.fr