Indice Syntec

DÉFINITION, CALCUL, UTILISATION

LA VALEUR DE L’INDICE SYNTEC POUR LE MOIS D’OCTOBRE 2017 :

263,8

Définition

L’indice SYNTEC est couramment utilisé dans les contrats des branches professionnelles représentées par la Fédération SYNTEC (Syntec Numérique, Syntec-Ingénierie, Syntec Etudes & Conseil). Il sert à refléter l’évolution des coûts salariaux, notamment dans le cas de projets au forfait, dans le cas des contrats dont la facturation peut être fondée sur des unités d’œuvre, de régie de longue durée, de maintenance de progiciels, d’applications ou encore de systèmes informatiques ou industriels, d’infogérance, etc.
L’indice SYNTEC mesure l’évolution du coût de la main d’œuvre, essentiellement de nature intellectuelle, pour des prestations fournies. Il peut être utilisé pour l’actualisation ou la révision de la clause financière d’un contrat ou d’un marché selon une formule qui est indiquée dans ladite clause.
L’indice SYNTEC peut être couplé avec d’autres indices économiques selon par exemple la nature des prestations délivrées et la part de main d’œuvre et de fourniture d’autres éléments et composants.

Calcul

L’indice SYNTEC est calculé mensuellement sur la base des réponses à une enquête faite auprès des entreprises appartenant à un groupe témoin représentatif des activités des adhérents de la Fédération SYNTEC.
Le calcul de l’indice repose tout d’abord sur le rapport entre la somme des masses salariales chargées et la somme des effectifs temps plein déclarés par les entreprises faisant partie du groupe témoin. Les déclarations, faites mensuellement au début du mois M+1 sont relatives aux données réelles du mois M.
Afin d’éviter des variations brutales liées notamment aux pratiques des entreprises pour les versements de gratifications exceptionnelles ou de primes de résultat, un lissage portant sur une période de douze mois est effectué.

Utilisation de l’indice
Le prix d’une prestation pourra être révisé à chaque échéance du contrat selon une formule qui prend en compte l’indice SYNTEC et qui s’établit ainsi :

  • P1 : prix révisé
  • P0 : prix contractuel d’origine
  • S0 : indice SYNTEC de référence retenu à la date contractuelle d’origine
  • S1 : dernier indice publié à la date de révision

Cet indice mensuel est reconnu par le Ministère de l’Économie et des Finances depuis le 11 mars 1974.
Le premier indice de référence était l’indice 100 en janvier 1961. Pour en simplifier l’utilisation, il a été divisé par dix en janvier 1984.

Découvrez le tableau de l’indice Syntec depuis janvier 1982. (Accès réservé aux adhérents de Syntec-Ingénierie).